LA MAISON DE JULIETTE dans le Doubs

Une de ces belles demeures de famille, écloses au fief industriel de la Belle Epoque qu’au Pays de Montbéliard, on appelait les « châteaux Peugeot »… Les Gens/Les Lieux : … ou bien Japy, puisqu’en l’occurrence, cette maison, édifiée en 1904, appartenait à un membre de cette famille, célèbre pour ses tôles émaillées, ses horloges et surtout, ses

HOTEL LE SAUVAGE à Besançon dans le Doubs

Drôle de nom pour cet ancien couvent de Clarisses … Les Gens/Les Lieux : lors de la signature de l’acte de vente, les Sœurs imposèrent une clause : qu’aucun nom religieux ne soit donné à ce qui allait devenir un hôtel. Pourtant, il fallut bien trouver un nom à l’établissement acheté par une famille d’hôteliers bien connue dans la

COUCOO GRANDS LACS en Haute-Saône

Vivre la vie rêvée d’un Robinson, un peu oiseau, un peu poisson… Les Gens/Les Lieux :  ce fut la première entreprise de Gaspard… Ses ancêtres possédait déjà des terres dans le coin au temps de Croisades. Héritier d’une longue famille de diplomates franc-comtois qui donna son premier ambassadeur de France aux Etats-Unis, Gaspard de Moustier, après une

LE PRE OUDOT dans le Doubs

Une belle histoire d’amour et d’entreprise… Les Gens/Les Lieux : le Pré Oudot pour les gens d’ici, c’est d’abord la ferme d’Emile Péquignet… Quel chemin parcouru pour le petit paysan des Alliés, plus porté sur les jupons et l’accordéon, sur le tango et le rodéo que sur les hautes études ! Et pourtant, après avoir exercé tous les

L’ARBRE A CHAPEAUX dans le Doubs

«  Un jour, Mamie, on fera des chambres d’hôtes dans ta maison »… « Bah, vous la brulerez cette vieille baraque », répondait la grand-mère, marchande de fleurs sur le marché de Morteau… Les Gens/Les Lieux : Isabelle qui travaillait dans l’horlogerie et Basile qui a traversé le val pour l’épouser se sont décidés à réaliser leurs rêves pour

CHEZ LES COLIN dans le Doubs

Dans un ancien poste de douane, perché sur une crête du Jura… Les Gens/Les Lieux : Les bûches crépitent dans la cheminée tandis que les flocons dansent au jardin… Christiane fut une pionnière en matière de chambres d’hôtes, accueillant depuis quatre décennies déjà ses visiteurs dans un cocon douillet où affleure une nostalgie à l’esprit jurassien bien

LA FERME DES LOUISOTS dans le Doubs

En 1525, la demeure, anoblie par Charles Quint, eût le droit de frapper monnaie : d’où le nom de «  Louisots »…. Les Gens/Les Lieux : depuis, la ferme fortifiée a eu mille vies et Jean-Louis, son nouveau propriétaire, quelques unes aussi… Désireux de s’installer comme paysan-éleveur dans une ferme isolée, il tomba, il y a quelques années,