LES CABANES DU MENOY dans les Landes

Des demoiselles perchées…

Les Gens/Les Lieux : ces trois cabanes, cocooning à souhait sont installées sur un airial, à deux pas d’un village classé, face à un étang né de l’ancien lit du lac Léon, aujourd’hui asséché. Après une vingtaine d’années dans la gestion de terrain de golf, Hubert  qui souhaitait s’orienter vers une activité plus conforme à sa philosophie de vie en osmose avec la nature, les a édifiées dans le respect de leur environnement avec le concours de Rémi Bécherel ( Châteaux dans les Arbres)… ¨Pionniers en leurs demeures!

Vivre et Dormir : «  Léontine », prudente, s’est positionnée à 4 m de hauteur. «  Léonie », plus audacieuse, s’est hissée à 7 m sous le grand chêne. 

« Léonid », tel un nid suspendu, est une sphère douillette et chaleureuse, reliée par un pont suspendu de 12 m de long à une cabane sur pilotis qui fait office de salle de bain avec sa terrasse couverte.

Ces demoiselles, de sapin Douglas habillées, coiffées de mélèzes, ont opté pour les arbres les plus solides de la forêt landaise, délaissant les pins trop fragiles.

Situées en lisière de la réserve naturelle, elles reçoivent parfois la visite de chevreuils. Celle des écureuils est quotidienne. Et, c’est tout bonheur pour les hôtes qui investissent leurs espaces. A deux, à quatre, à six chez Léontine, montée sur pilotis, pourvue d’une grande terrasse, parée pour son intérieur de tissus basques, bleu et chocolat. Groseille et anthracite chez Léonie, nid douillet auquel on accède par un vertigineux escalier à vis en bois. Le tronc du chêne a pris ses aises au milieu de la petite chambre.

« Léonid » offre à ses hôtes un dôme vitré qui permet de voir passer les écureuils, filer les oiseaux et, par temps clair, observer les étoiles dans la nuit. Bercés par les ondulations des branches et par l’intermédiaire des six câbles tendus, vous ne tarderez pas à rejoindre les bras de Morphée.

«  Leontine » et ses copines sont des coquettes qui, pour cacher le vide entre le lambris et l’arbre, n’ont rien trouver de mieux qu’une toile de jute naturelle. On dirait que les branches ont des chaussettes. La baignoire-baquet a été réalisée à partir d’une barrique au fond de zinc. Depuis la terrasse de «  Léonie », avec vue stratégique sur l’étang au soleil couchant, les hôtes contemplent  un paysage d’estampe… Avec la branche du chêne inclinée en révérence, le bouquet de roseaux à plumeau parfaitement dessiné, le héron songeur, les aigrettes affairées, les cigognes en vacances…

Le + : explorer le Courant d’Huchet ( déversoir des étangs landais qui se rejoignent à Moliets pour se déverser dans l’océan)en barque ou en randonnées sur les sentiers.

Fiche technique :

68, chemin du Menoy

40550 Léon

Tel : 06.71.72.99.68

lescabanesdumenoy@orange.fr

www.cabane-aquitaine-lescabanesdumenoy.com

Léonie : 176€

Léontine : 176€ + 49€ par personne supplémentaire

Léonid : 152€

Petit-déjeuner monté par poulis.