L’ANNEXE D’AUBRAC en Aveyron

Une tanière en Aubrac aux lueurs des Carpates…

Les Gens/Les Lieux : sur la place du village, à quelques pas de la Dômerie fondée au XIIème siècle qui, à l’orée du village, servait de refuge aux marcheurs de Dieu, Virginie a posé un jour s’est bagages… A l’Annexe d’Aubrac, jadis imaginée en chambres d’hôtes atypiques par Catherine Painvin dans un style à la fois novateur, excentrique et brut de décoffrage. Coup de cœur pour ce village du bout du monde et pour ce lieu étrange où depuis, Virginie a installé sa patte et sa fantaisie. Issue du milieu du mannequinat, il n’est pas rare que s’y croisent des gens de mode comme des marcheurs. 

Vivre et Dormir : toujours installée dans une rêverie ethnique où l’Himalaya aurait été délaissé au profit de la Transylvanie… Dès la grande salle en rez-de-chaussée, l’Annexe d’Aubrac ressemble à une tanière peuplée de mystères. Les hôtes parlent volontiers de «  cour des miracles »… Sans doute un peu  à cause de la propriétaire à l’allure de belle tzigane à la bohême décomplexée mais surtout à cause de la déco des lieux où tout se mélange et s’assemble dans un bric à broc très savant de peaux, pelisses, cuirs, tissus à franges et à fleurs, pierres sculptées, galets et ganivelles, bougeoirs et colliers de perles, miroirs mercurisés. Le tout avec un petit côté ésotérique qui se prête à l’Aubrac.

On grimpe dans les chambres, on traverse les paliers où de grands tapis fleuris épousent la rugosité des planchers lessivés pour découvrir la Suite «Romanov » aux allures de datcha, la « Transylvania » aux couleurs chatoyantes sous ses pluies de lumières. Grenier rêvé aux tartans écossais ou tête de lit poudrée de neige, baignoires posées en duo sur des socles en pierres de basalte ou table basse sur des blocs à sel pour les vaches, on pénètre en ces lieux comme dans un conte ré-enchanté par l’univers poétique de Virginie qui aime les pelisses épaisses, la taxidermie et les cols de renard qui grimpent sur les chaises, font la sieste sur les tables. Elle collectionne les trophées et les Vierges, les boules de buis et les bondieuseries, Un peu caverne, un peu terrier…

Le + : un univers aux antipodes du conventionnel mais qui colle à merveille à l’âpreté de la pierre et des paysages sauvages de l’Aubrac où le minéral se frotte à l’animal.

Fiche Technique :

Sur la place du village

12470 Saint-Chély-d’Aubrac

Tel : 06.75.88.41.19/05.65.48.78.84

contact@lannexedaubrac.com

www.lannexedaubrac.com

5 chambres entre 105 et 200€, pdj compris.

Jardin, brasserie, salon de thé.